• Envoyer un mail à un ami
  • Imprimer la page

Médicaments pédiatriques

témoignage de Elise D., maman - 03/03/2006

J’ai attrapé la toxoplasmose au cours du 7e mois de grossesse. J’ai donc suivi tout de suite un traitement antibiotique. Depuis sa naissance, c’est notre fille qui suit le traitement : Adiazine 400 mg par jour en 2 fois, Malocide 4 mg par jour en 1 fois et Léderfoline 1 ampoule 1 fois par semaine. D’après la maternité, nous sommes hors la loi car nous lui donnons un médicament qui n’est pas prévu pour un enfant …

Notre problème est que le traitement n’est pas adapté pour un nourrisson. Sur prescription, la pharmacie reconditionne les comprimés pour adultes en gélules dont le grammage évolue en fonction de son poids. En effet, la poudre ne se dissout pas dans l’eau ni dans le lait. Elle adhère à la paroi du récipient et se colle au fond des pipettes. Nous devons donc ruser : mettre la poudre dans un bout de sein que j’applique ensuite sur moi. Elle prends donc ses médic tout en tétant. Ou alors, nous lui versons directement la poudre dans la bouche (sous la langue pour ne pas qu’elle s’étouffe). De tout façon, quel que soit la méthode employée, elle recrache une partie des poudres et nous ne savons jamais si elle prends la totalité des médic. Ce qui nous révolte c’est qu’aucun labo ne s’intéresse à fabriquer des traitements adaptés aux enfants autant dans la présentation, le goût et les quantités à leur faire ingurgiter. Mis à part les éternels Advil, Efféralgan ou Doliprane ! ! Le marché ne serait-il pas assez rentable pour les labo ? ? Nous savons que la France est l’un des seuls pays de l’U.E. à rechercher le toxoplasme et donc à le traiter. Julie prends ce traitement à titre préventif et malgré tout se porte à merveille. Mais c’est sans compter sur les effets secondaires : dermatologiques (mycose … d’où des médic supplémentaires !), modifications des plaquettes ; et sur les examens complémentaires : fonds d’œil et prise de sang.

Si vous avez des infos, conseils, témoignages de parents : nous sommes preneurs. Il serait bon aussi d’alerter je ne sais qui pour qu’enfin les enfants aient la vie la plus facilité même en étant malade … Un espoir : test d’un nouveau traitement qui se donne 1 fois par semaine d’ici la semaine prochaine. A suivre…