• Envoyer un mail à un ami
  • Imprimer la page

3 questions à Chantal Le Corre

photo Chantal Le Corre
Chantal Le Corre est responsable du service prévention de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de l’Essonne, qui depuis 2007, nous commande régulièrement et en grand nombre notre guide pour les enfants sur la visite chez le dentiste.

Comment avez-vous découvert le guide SPARADRAP sur la visite chez le dentiste ? Qu’est-ce qui vous a poussé à l’utiliser dans le cadre de vos opérations de prévention ?

Nous avons d’abord découvert le guide sur la visite chez le docteur dont nous avons apprécié la forme et le contenu. Nous avons alors demandé à recevoir le guide sur le dentiste. Nous avons été vraiment conquis par ce document que nous avons trouvé très clair et très bien illustré. C’est pourquoi nous avons décidé de l’utiliser pour notre action de prévention bucco-dentaire dans les écoles maternelles, en complément de nos autres outils.

Pouvez-vous nous décrire plus précisément comment il est utilisé avec les enfants?

Depuis 2005, la CPAM mène des séances de sensibilisation dans les classes de grande section de maternelle de tout le département. Deux animateurs prévention de la CPAM se rendent dans toutes les classes. Ces séances touchent environ 15 000 enfants de 5 ans par an.

L’animation comprend 3 phases, dans lesquelles nous utilisons à chaque fois un outil différent pour illustrer nos messages. Nous présentons d’abord les caractéristiques de la dent, à l’aide d’une dent géante qui se démonte, puis nous abordons l’apprentissage du brossage avec une maxi mâchoire et une maxi brosse à dents.

Notre troisième message concerne la nécessité d’aller régulièrement rendre visite à un chirurgien dentiste. C’est à ce moment-là que nous utilisons votre livret.

La majorité des enfants de 5 ans que nous rencontrons ne sont jamais allés chez le dentiste, donc il est important de leur expliquer simplement comment se passe la visite et votre guide est vraiment très utile pour cette étape. Nous présentons en particulier la double page qui représente le cabinet dentaire.

On remet à chaque enfant un exemplaire en les incitant à le lire avec leurs parents. Ce document permet de faire le lien entre l’animation en classe et les parents, qui peuvent continuer la discussion sur ce sujet avec les enfants.

Quels sont les retours que vous pouvez avoir concernant ce support ? Inciteriez-vous d’autres structures de prévention à l’utiliser ?

Les retours nous parviennent via les enseignants. Ils nous disent avoir des avis très positifs des parents. Les enseignants, de leur côté, utilisent aussi le guide pour poursuivre en classe l’action engagée par la CPAM et relayer les messages de prévention. A leur demande, nous laissons d’ailleurs désormais un exemplaire supplémentaire du document pour chaque classe, afin qu’ils l’utilisent en tant que support pédagogique.

Dans le cadre du programme M’T Dents, la visite chez le dentiste est encouragée et gratuite pour tous les enfants de 6 ans. Le nombre de visites à 6 ans est donc en augmentation. Il est probable que les messages transmis lors des séances de prévention bucco-dentaire avec notamment la présentation de la visite chez le dentiste contribuent également à cette évolution.

Je peux conseiller à d’autres CPAM de l’utiliser pour leurs actions de prévention bucco-dentaire. D’ailleurs, nous avons proposé de l’inscrire dans le catalogue régional * des outils d’animation et de prévention pour les actions de prévention bucco-dentaire en direction des enfants et des parents.

* C’est un catalogue qui répertorie tous les outils conformes aux critères du programme ARCADE (Action Régionale Contre les Atteintes Dentaire des Enfants). La qualité des outils inscrits dans ce catalogue est appréciée à partir de la grille d’analyse des outils d’intervention en éducation pour la santé de l’INPES.

Publié le 27 janvier 2011