• Envoyer un mail à un ami
  • Imprimer la page

Hôpital Necker à Paris - Halte garderie

En 2005, l’idée d’une halte garderie pour les fratries des enfants hospitalisés ou en consultation a été émise par l’hôpital, dans le cadre du développement de la qualité de l’accueil des usagers.

Sommaire

Fiche signalétique

Établissement

Hôpital Necker
Halte garderie UDAF
149, rue Sèvres, 75015 Paris

Responsable et porteuse du projet

Audrey Ferrand, responsable de la halte garderie

Description du projet

L’idée de créer ce lieu d’accueil est venue de plusieurs questionnements liés au bien être de la famille dans l’hôpital :

  • Comment le frère ou la sœur de l’enfant hospitalisé peut-il trouver sa place dans l’hôpital ?
  • Comment permettre aux parents de se consacrer pleinement à leur enfant malade sans culpabiliser et en sachant que leur autre enfant est dans un lieu adapté ou des professionnels de la petite enfance s’occupe de lui ?
  • Comment faciliter le travail des soignants afin de les rendre encore plus disponible pour leurs jeunes patients et pour dialoguer avec leur parent ?
  • Comment donner aux frères et sœurs un lieu où ils peuvent vivre leur vie d’enfant malgré l’histoire familiale liée à la maladie ?

La représentante de l’union départementale des associations familiales (UDAF) au conseil d’administration de l’hôpital a proposé de concrétiser le projet, qui a démarré dès 2006. La halte garderie fonctionne depuis avril 2007 avec la participation de la ville de paris et de la caisse des allocations familiales.

Objectif

  • Proposer aux familles un accueil innovant et très humain qui permet « au deuxième » enfant de profiter d’un lieu de vie convivial et à ses parents de se consacrer plus tranquillement et plus longuement à leur enfant malade.
  • Créer un réel lieu de vie et non seulement d’attente pour les fratries.

Publics concernés

La halte-garderie accueille à la fois des enfants du quartier (à partir de 12 mois) et des enfants dont les parents viennent rendre visite à quelqu’un au sein de l’hôpital Necker (enfant, parent, grand-parent). Pour ces derniers, l’âge minimum conseillé est de 30 mois jusqu’à 6 ans.

Fonctionnement

Les enfants sont accueillis pour des périodes de 1h30, une demi-journée ou une journée.
Le cout est modique : 1 € de l’heure, les parents payent à chaque visite.

En pratique

Le projet pédagogique est fondé sur la notion de respect de l’enfant. Il est demandé aux parents de prévoir une demie heure pour rester avec leur enfant afin qu’il apprenne à connaître le lieu et l’équipe sereinement.
La halte-garderie doit être un lieu où les frères et sœurs n’ont qu’à vivre leur vie d’enfant. Nous restons à l’écoute des parents, sans être intrusifs par rapport à l’histoire médicale que vit leur enfant hospitalisé

Moyens nécessaires

L’équipe est composée de professionnelles de la petite enfance, étant donné les difficultés psychologiques que peuvent traverser ces enfants, cela nous paraissait important pour leur bien être.

Pérennisation

La communication avec les usagers de l’hôpital se fait à grâce à un affichage dans l’hôpital et à la distribution de plaquettes au sein des services.
D’autres supports comme le journal interne de Necker par exemple qui a consacré un article à la halte garderie, ou le site de l’hôpital diffuse l’existence de ce lieu aux usagers.

Le financement est pris en charge notamment par la Ville de Paris et la Caisse d'Allocations Familiales.

Évaluation

Un premier bilan de l’accueil des fratries a été fait en avril 2008

Depuis son ouverture, le 17 avril 2007, la Halte Garderie a accueilli près de 262 enfants, dont plus de 196 frères et sœurs d’enfants malades (soit 519 accueil Necker, car les enfants reviennent souvent plusieurs fois) et 66 enfants du quartier.

La durée de séjour des enfants varie selon la catégorie :

  • Pour les enfants du quartier, beaucoup sont désormais « des habitués » avec un emploi du temps fixe, en moyenne de deux jours et demi par semaine.
  • Pour les frères et sœurs des enfants hospitalisés, chaque cas est différent selon la nature des soins dispensés (consultation de quelques heures, opération chirurgicale d’une journée, hospitalisation de plusieurs semaines etc.). En moyenne, 60 enfants sont venus pour une heure et demie, 80 enfants sont restés une demi-journée, 40 autres sont restés la journée entière et enfin 14 viennent de façon régulière.

La Halte garderie accueille plutôt de très jeunes enfants (de 12 à 15 mois) du quartier et des enfants plus âgés (de 4 à 6 ans) de l’hôpital.

Services de l'Hôpital qui ont dirigé les familles vers la Halte garderie de 2007 à 2008

De façon générale, les services de pédiatrie générale, maternité, néonatalogie et de cardiologie sont ceux qui dirigent le plus d’enfants vers la halte-garderie de Necker. La chirurgie générale et la dermatologie le font principalement depuis 2008.

Analyse

Difficultés rencontrées, écueils à éviter

Dans un hôpital aussi grand que Necker, la diffusion de l'information auprès des usagers est parfois compliquée.
Certains services ne proposent pas la halte-garderie à leurs patients par manque d’information. C’est pourquoi un important travail de communication est à mener conjointement avec le service de communication de l’hôpital.

En effet, il serait important que les usagers puissent disposer d’informations claires et précises concernant le fonctionnement et l’accès à la halte garderie.

Éléments facilitateurs

Certains services ont pris très à cœur de nous faire connaître auprès des parents pour que le séjour de la famille à l’hôpital se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Points forts

C’est un vrai plus pour les usagers, cela humanise la prise en charge des patients, car dans la famille le bien être de chacun est pris en compte.

Points faibles

La difficulté de faire connaître cette structure originale, empêche parfois de rendre service aux familles.

Annexes