• Envoyer un mail à un ami
  • Imprimer la page

Information par le jeu

L'information par le jeu permet de répondre aux besoins de l'enfant (et des parents) pour comprendre le déroulement et la nécessité des soins. C'est un véritable outil pour les soignants pour expliquer et préparer les enfants à un soin, un examen, une opération ...

Hôpital d'Enfants Armand Trousseau - service d'anesthésie

Lors de la consultation d'anesthésie préopératoire, le médecin anesthésiste doit pratiquer un examen clinique et présenter à l'enfant et au parent le déroulement prévu de l'anesthésie et de l'opération. L'utilisation de jouets en peluche comme médiation permet de faciliter la consultation.

Centre hospitalier de Calais - Pédiatrie et hôpital de jour

Dans la vie de tout enfant, être hospitalisé est vécu comme une agression. L'hospitalisation génère beaucoup d'angoisse pour l'enfant et les parents. Dans ce contexte, l'équipe de pédiatrie est engagée depuis de nombreuses années dans une démarche d'amélioration de la prise en charge de l'enfant hospitalisé et de sa famille, avec pour principal objectif la dédramatisation de l'hospitalisation.

Hôpital cardiologique Louis Pradel - Unité 41

Dans le cadre de l'accueil des enfants entrant pour une chirurgie et/ou la pose d'un cathéter, ils reçoivent ainsi que leur famille une présentation par le jeu du déroulement du séjour.

Hôpital Pédiatrique Clocheville à Tours - Service d'oncologie pédiatrique

Depuis octobre 2003, l'équipe travaille sur le questionnement des parents et des enfants quant aux examens invasifs. De nombreux témoignages d’enfants ayant subi ces examens montrent leur ignorance sur le déroulement de la ponction lombaire, du myélogramme...
C'est pourquoi l'équipe a eu l'idée d’un petit mannequin pour essayer de dédramatiser, expliquer, montrer les examens aux enfants.

Hôpital d'Enfants A. Trousseau à Paris - Unité Médico Judiciaire

Depuis octobre 2003, l'équipe effectue des examens gynécologiques sur réquisition judiciaire dans le cadre d’agressions sexuelles sur mineurs. Pour les parents, se rendre à l’UMJ pour faire pratiquer un examen gynécologique chez une petite fille est source d’angoisse. La principale motivation de l'équipe est de rassurer les familles et de tout faire pour que l’examen se passe au mieux à la fois pour l’enfant et la personne qui l’accompagne (la mère le plus souvent).

Centre hospitalier universitaire d'Angers - Pôle imagerie

En octobre 2002, après avoir mis en place un protocole de prise en charge de la douleur pour les cystographies, un cadre et une manipulatrice du Pôle imagerie du Centre Robert Debré à Angers ont suivi une formation sur l'information par le jeu à SPARADRAP et ont présenté à l’ensemble de l’équipe médicale et paramédicale un projet de préparation aux examens en utilisant le jeu. Motivée, toute l’unité a adhéré très rapidement au projet.