"Accompagner la fin de vie en pédiatrie", L'analyse post-événementielle, un outil d'éthique pratique

Parutions

Bénédicte Minguet*, docteur en sciences psychologiques et de l’éducation, est la créatrice d'un dispositif de soutien collectif des équipes soignantes mis en place après chaque décès d'enfant hospitalisé. Dans son ouvrage "Accompagner la fin de vie en pédiatrie", elle explique le fonctionnement de ce dispositif. 

Couverture du livre de Benedicte MinguetCe dernier mise sur la capacité des équipes à développer leurs pratiques d’humanisation des soins et à se créer des repères collectifs pour faire face à la souffrance liée à la relation avec l’enfant en fin de vie et la famille endeuillée dans différents services (soins intensifs, urgences, néonatologie, hématologie). Il ne s’agit pas d’un groupe de parole ou d’un debriefing psychologique pour exprimer ses émotions, mais d’une approche complémentaire basée sur l’analyse de pratiques pour prévenir l‘épuisement professionnel et soutenir le sens au travail. Il consiste en l’organisation d’une réunion animée par un intervenant compétent à distance du décès. Cette réunion a posteriori rassemble le maximum de personnes concernées, qu’elles travaillent à l’hôpital ou non, et se focalise sur l’organisation du travail. Elle fait l’objet d’un compte-rendu décrivant les propositions d’améliorations des pratiques venant de l’équipe, qu’elles soient individuelles, collectives ou institutionnelles.


Benedicte Minguet a réussi à créer un dispositif durable qui a essaimé dans d’autres services pédiatriques et même chez les adultes. Les propositions d’améliorations émises ont même réussi à unifier les pratiques entres les services et même avec certaines entités extérieures à l’hôpital (pompiers, libéraux…). Il a permis la construction d’un référentiel de bonnes pratiques en constante évolution.

 

L'avis de SPARADRAP

Une démarche humanisante, pragmatique, attentive au bien être des familles comme des soignants.
Nous espérons que la lecture de cet ouvrage encouragera des équipes françaises à se saisir de ce dispositif.
Nous encourageons l’auteure à compléter ce livre par des outils pour en faciliter sa transmission : vidéo de présentation, formation à l’intention de cadre ou responsable de la qualité, memento de l’intervenant…

 

* Bénédicte Minguet est docteur en sciences psychologiques et de l’éducation, attachée à la direction de l’amélioration continue de la qualité des soins et responsable de la coordination de l’humanisation des soins Groupe santé CHC Liège en Belgique. SPARADRAP collabore avec Bénédicte Minguet et la Clinique de l’Espérance  (Groupe santé CHC) depuis plus 20 ans et dans de nombreux domaines , liés au respect des droits de l’enfant à l’hôpital. Elle est entre autres à l’initiative de la promotion du « Dispositif d’information par le jeu », de la Clinique-En-Jeu et formatrice pour SPARADRAP.

 

 

En savoir plus

> Présentation complète de l'ouvrage
 

> L'humanisation des soins va-t-elle de soi ? 4 vidéos pour pour se familiariser et intégrer la complexité de cette approche

1.    L’approche socio-historique
2.    La spécificité pédiatrique
3.    L’organisation du travail
4.    L’éthique